Nos liens

Installation
2017

Dans ce projet j’ai réfléchi à l’ambivalence d’interprétation d’un geste lorsqu’il est figé en dessin, peinture, sculpture, par exemple.

Le langage corporel ne prend pour moi en effet son sens que lorsqu’il est mobile. Je me suis particulièrement intéressée à la aux multiples interprétation d’un geste qu’offrent les photographies de famille. Ainsi, une photographie d’une main sur une joue, par exemple, pourra en réalité tout aussi bien résulter d’une gifle que d’une caresse, donc d’un geste violent comme affectueux. Les photographies de l’installation que je fais dialoguer avec les photographies de familles dans lesquelles on retrouvent le même geste permet de d’offrir une autre vision de ces derniers.