Je suis ton singe

Photographie
2018

Ce projet résulte d’une réflexion autour du verbe « singer » et de mon goût pour le théâtre, le fait de jouer un rôle.

Je trouvais ce verbe intéressant car il reprend le principe de mimésis utilisé au théâtre tout en ayant une dimension satirique et comique. Habituellement, on singe un individu en imitant sa voix, sa posture, son attitude ou ses mimiques. En plus de ces caractéristiques individuelles abstraites, témoins d’une identité propre, je me suis aussi intéressée aux caractéristiques individuelles corporelles et à la manière de singer le physique d’un individu. J’ai travaillé sur mon visage et sur celui de mes deux sœurs et ai choisi sur chacun d’entre eux un défaut ou une caractéristique complexante que j’ai ensuite exagérés en fabriquant des prothèses en latex. J’aime intervenir directement sur le visage et de se grimer pour incarner une personne différente. Chaque photographie de la série met en scène à gauche une de nous trois au naturel et à droite son double grotesque interprétée par une sœur qui porte une prothèse et une perruque. L’enjeu de la modèle à droite est de singer sa sœur mais sans bouger, ni parler, juste en se grimant et en se positionnant comme elle. La posture est mise en scène : sur chaque photographie nous pouvons tracer un axe vertical entre les deux corps qui est un axe de symétrie. Cet axe vertical créant un effet miroir accentue le jeu de mimésis qui oppose la sœur au naturel à gauche avec son singe à droite.